Rachida Dati, la maire LR du 7e arrondissement de Paris, nommée ministre de la Culture


Rachida Dati, battue lors des dernières municipales en 2020 à Paris par Anne Hidalgo et figure des Républicains, vient d’être nommée ministre de la Culture du gouvernement de Gabriel Attal.

C’est une surprise. L’ancienne garde des Sceaux et actuelle maire du 7e arrondissement remplace à la Culture, Rima Abdul-Malak dans le nouveau gouvernement de Gabriel Attal, selon les informations de France-Télévisions.

Elle a réuni ce jeudi soir par visioconférence les maires d’arrondissement et les parlementaires LR parisiens pour les informer sur sa décision de rejoindre le gouvernement, ont indiqué à l’AFP des sources concordantes. Une autre source précise qu’elle aurait également appelé le patron des Républicains. La rivale de la maire socialiste Anne Hidalgo entend toutefois rester présidente du principal groupe d’opposition au Conseil de Paris, avec “l’objectif de gagner Paris” lors des prochaines élections municipales en 2026. 

L’élue parisienne du VIIe arrondissement, âgée de 58 ans, est une nouvelle figure de la droite républicaine qui tourne le dos à son parti comme avant elle, Edouard Philippe, Bruno Le Maire ou Gérald Darmanin. Elle occupait actuellement un poste clé dans l’organigramme de LR en tant que présidente du Conseil national.

La nomination de l’ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, comme ministre de la Culture, est “une excellente nouvelle“, a réagi ce jeudi sur franceinfo le député LR du Rhône, Alexandre Vincendet. “Je plaide depuis le début de ce quinquennat, dans une situation de majorité relative pour la majorité présidentielle, pour qu’il y ait un accord de gouvernement, un accord de stabilité” avec la droite, a-t-il ajouté. “Il faut sortir des querelles politiciennes stériles” et être capable de “trouver une culture du compromis, de co construction législative“.

De son côté, Anne Hidalgo, la maire de Paris a ironisé affirmant “souhaiter bon courage aux acteurs du monde de la Culture compte tenu des épreuves qu’ils vont traverser“, lors d’un échange avec des journalistes.

Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d’Anne Hidalgo a rappelé sur X, la mise en examen depuis juillet 2021 de la toute nouvelle ministre.

Trahison et mise en examen pour corruption, tous les critères étaient remplis pour intégrer un gouvernement qui a mis en exergue la République exemplaire“, a également réagi ce jeudi soir sur X le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, après la nomination de Rachida Dati.

L’ancienne ministre de la Justice Rachida Dati est mise en examen pour “corruption passive”, “trafic d’influence passif” et “recel d’abus de pouvoir” depuis 2021 dans l’enquête sur ses prestations de conseil auprès de l’ex-PDG de l’alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

L’annonce officielle du gouvernement est attendue dans la soirée.





Source link

Leave a Comment