Hunter Biden poursuivi par la justice : quel impact possible sur l’élection présidentielle américaine à venir ?


À moins d’un an des élections présidentielles américaines, le cas de Hunter Biden refait surface à la suite des accusations de fraude fiscale auxquelles il fait face. Bien qu’il ait plaidé non coupable ce jeudi 11 janvier, cette affaire alimente les critiques autour de son père, qui pourrait se retrouver en bien mauvaise posture en cette année électorale. 

Alors qu’il est en pleins préparatifs de son nouvel affrontement probable face à Donald Trump, Joe Biden se retrouve, à moins d’un an de l’élection, dans une affaire des plus embarrassante.

En effet, son fils, Hunter Biden a plaidé non-coupable ce jeudi 11 janvier après avoir été inculpé de fraude fiscale, informe le Huff Post

“Impliqué dans un stratagème” de fraude fiscale

Pour rappel des faits, Hunter Biden, est un homme d’affaires de 53 ans qui est aujourd’hui reconverti dans la peinture. La justice lui reproche d’avoir “dépensé des millions de dollars dans un style de vie extravagant au lieu de payer ses impôts”, rapportent également nos confrères. 

C’est depuis décembre dernier que Hunter Biden est inculpé d’avoir participé à un “stratagème” lui permettant de se soustraire de 1,4 million de dollars d’impôts lors de la période fiscale allant de 2016 à 2019, selon l’acte d’accusation.

Parmi ses dépenses, on retrouve des objets de luxe, de la drogue mais également des paiements pour s’offrir une “compagnie d’escorts”, indique la Tribune de Genève

Une affaire antérieure pour détention illégale d’arme

Cette accusation portée à l’encontre du fils du président des Etats-Unis se rajoute à une autre affaire qui date cette fois-ci de 2018. En effet, Hunter Biden est déjà poursuivi pour détention illégale d’arme dans l’État du Delaware dont il a également plaidé coupable. 

Tandis que son père va tenter de se faire réélire auprès des citoyens américains, Hunter risque, lui, de son côté de se faire juger deux fois.

Il encourt 17 ans de prison dans ce volet de fraude fiscale, et 25 ans d’emprisonnement à cause de sa détention illégale d’arme, détaille France Info

Le talon d’Achille de Joe Biden ?

Avec l’ensemble des affaires judiciaires qui le poursuivent, Hunter Biden est devenu la cible idéale pour les adversaires républicains de son père.

En septembre dernier la Chambre des représentants, à la majorité conservatrice, entame une procédure d’enquête en destitution contre Joe Biden.

La raison concerne les affaires douteuses que Hunter aurait eues en Ukraine et en Chine en profitant du réseau de son père, qui était alors vice-président de Barack Obama. 

Une répercussion dans les sondages ? 

À dix mois du scrutin, les premiers sondages voient le jour aux Etats-Unis, avec une tendance qui penche vers une revanche entre Biden et Trump. Un duel identique à celui de 2020, ce qui serait une première depuis 1952-1956, précise RMC.

Connaissant une cote de popularité au plus bas pour un président en exercice, Joe Biden n’est pas au mieux dans les sondages et on pourrait penser que les différents procès de son fils en 2024 continuent de le discréditer.

Néanmoins, son adversaire Donald Trump doit lui aussi se confronter à la justice américaine pour ses quatre inculpations au pénal. 



Source link

Leave a Comment