Anouk Grinberg exprime son indignation devant les propos d’Emmanuel Macron


Invitée de l’émission C à vous, sur France 5, le mercredi 10 janvier, la comédienne Anouk Grinberg a laissé éclater sa colère lorsque l’animatrice Anne-Élisabeth Lemoine l’a interrogée sur la position adoptée par le président Macron vis-à-vis de Gérard Depardieu, accusé d’agressions sexuelles et de viols.

« C’est juste la honte qu’un homme abuse de son pouvoir », s’est alors emportée l’interprète venue présenter son nouveau film, « Bonnard, Pierre et Marthe ». Avant de préciser que ces termes désignaient à la fois Emmanuel Macron et Gérard Depardieu : « ce sont deux hommes qui se sont entendus, qui se sont téléphoné la veille ou l’avant-veille et qui se sont dit, entre abuseurs, “Non, mais ça va, je te couvre” ».

Saluant l’avènement d’un « nouveau monde qui se prépare avec des femmes qui osent dire stop », Anouk Grinberg a ajouté qu’en sa qualité de président, Emmanuel Macron « devrait accompagner ce mouvement. Et fermer sa gueule ! ».

Interrogée sur la tribune de soutien à Gérard Depardieu signée par plus de cinquante personnalités (dont certaines ont, depuis, fait leur mea culpa), la comédienne a déploré qu’elle ait été rédigée par « quelqu’un de plus ou moins facho » et qu’elle fasse « l’apologie de l’impunité ». Avant de déclarer que ses signataires « usent de leur pouvoir pour faire taire un monde qui gronde ».

Pour mémoire, ça n’est pas le premier « coup de gueule » d’Anouk Grinberg, personnalité engagée qui a cosigné, en mai 2019, une tribune soutenant le mouvement des Gilets jaunes. Elle avait également déclaré, dès octobre 2023 et déjà à propos des accusations de viol émises par plusieurs femmes à l’encontre de Gérard Depardieu, que « tous ceux qui ont travaillé avec lui savent qu’il agresse les femmes ».





Source link

Leave a Comment