Vincent Collet chez les Spurs pour observer leurs méthodes • Basket USA


Vincent ColletLes relations entre les Spurs et la France sont au beau fixe, et The Athletic révèle que Vincent Collet et le staff de l’Equipe de France vont se rendre à San Antonio à la fin du mois de janvier. Dans le cadre de sa tournée habituelle pour rencontrer les NBAers français, le coach des Bleus a demandé à Gregg Popovich de rester plus longtemps que prévu au Texas, et pas uniquement pour rencontrer Victor Wembanyama.

« Nous voulons comprendre leur organisation parce que nous voulons utiliser certaines choses pour les apporter à l’équipe nationale » explique Vincent Collet, qui sera accompagné de Boris Diaw. « Nous voulons observer, apprendre et peut-être utiliser des choses que nous pourrions découvrir auprès des équipes NBA ».

Une vraie relation de confiance

Dans le passé, le coach de l’Equipe de France est déjà venu plusieurs fois à San Antonio, pour rencontrer Tony Parker et Boris Diaw lorsqu’ils jouaient. On se souvient aussi qu’il avait été assistant aux Cavs en Summer League.

« Nous avons de bonnes relations avec eux, grâce à Tony (Parker) et Boris (Diaw) », rappelle Jean-Pierre Siutat, le président de la FFBB. « (Victor) voulait jouer avec l’équipe nationale avant la Draft. Il a parlé à Vincent et lui a dit : ‘Oui, coach, ne t’inquiète pas pour moi, je vais arriver’. Mais il est jeune, et n’a pas vraiment réalisé ce qui s’est passé pendant et après la Draft. Et pour qu’il soit sûr d’être prêt pour sa première (saison NBA), nous comprenons pourquoi il n’a pas joué à la Coupe du monde. Nous l’avons compris, et c’est pourquoi nous ne mettons pas la pression sur les joueurs. Ce que nous voulons, c’est qu’il soit là plus tard. Avec les San Antonio Spurs, nous avons une relation de confiance mutuelle. »

Une relation qui ouvre la porte à la participation de Victor Wembanyama aux Jeux olympiques de Paris 2024.



Source link

Leave a Comment