qui est Prisca Thevenot, la nouvelle porte-parole du gouvernement?


Déjà membre du gouvernement en tant que secrétaire d’État chargée notamment du Service national universel, elle accède à poste très exposé.

Retour au porte-parolat. Prisca Thevenot portera la voix du gouvernement à l’issue des prochains conseils des ministres du gouvernement Attal. Celle qui occupait depuis l’été dernier le poste de secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et du Service national universel succède à Olivier Véran, qui occupait le poste depuis juillet 2022.

Cette ancienne entrepreneuse et consultante dans le domaine des télécoms – qui avait embarqué dans l’aventure En marche dès 2017 – avait été élue députée de la huitième circonscription des Hauts-de-Seine en 2022.

Désormais bien installée chez les macronistes, Prisca Thevenot ne se cache pas. Pendant la bataille des retraites, on l’a vu monter régulièrement au créneau sur les plateaux TV pour défendre la réforme très contestée. Porte-parole de Renaissance depuis 2020, elle est habituée à livrer la doxa de son camp.

Sa nomination à ce poste ne devait rien au hasard. 118 CV étaient arrivés sur le bureau du jury du parti, censé désigner l’élue, comme le racontait L’Obs. Prisca Thevenot avait devancé tout le monde, sauf l’actuelle députée Maud Bregeon, elle aussi nommée porte-parole à ce moment-là.

Tout va vite pour celle qui est également devenue conseillère régionale en Île-de-France en 2021. Et pourtant, l’histoire avait mal démarré. En 2017, Prisca Thevenot s’était présentée en Seine-Saint-Denis lors des législatives. En face, selon ses propres mots dans Les Jours, se tenait un “dinosaure de la politique”: Marie-George Buffet, figure communiste, élue depuis 1997 dans le département.

Deux mondes. Prisca Thevenot n’avait eu que quelques semaines pour se jeter à l’eau. Elle comptait sur sa connaissance des lieux, elle qui a grandi à Stains, et dénonçait la “candidature de trop” de son adversaire, alors âgée de 68 ans. Raté: l’ancienne ministre de la Jeunesse et des Sports l’avait largement emporté au second tour.

Six ans plus tard, l’arrivée de Prisca Thevenot au poste de Secrétaire d’État chargée notamment de la Jeunesse sonnait presque comme une revanche.

Hugues Garnier et Baptiste Farge



Source link

Leave a Comment