EN DIRECT – Rachida Dati ministre de la Culture : «Une mise en examen, ce n’est pas une condamnation», dit Attal


Le voile entourant le futur gouvernement de Gabriel Attal a été levée. Une liste ministres pourrait a été dévoilée ce jeudi.Gabriel Attal a eu un nouvel entretien avec Emmanuel Macron sur la composition de son gouvernement, qui s’est terminé aux alentours de 15h30. Le plus jeune Premier ministre de la Ve République est resté 1h30 au palais présidentiel.

La composition du gouvernement

  • Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur
  • Bruno Le Maire, ministre de l’Économie
  • Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice
  • Amélie Oudéa-Castéra, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux olympiques
  • Rachida Dati, ministre de la Culture
  • Sébastien Lecornu, ministre des Armées
  • Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités
  • Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche
  • Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
  • Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture
  • Aurore Bergé, ministre déléguée chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes
  • Prisca Thévenot, porte-parole du gouvernement
  • Marie Lebec, ministre déléguée, chargée des Relations avec le parlement. 

Attal à propos de Rachida Dati : “Une mise en examen, ce n’est pas une condamnation”

Mise en examen en 2021 pour “corruption” et “trafic d’influence” dans l’enquête sur ses prestations de conseil auprès de Carlos Ghosn, l’ancien patron de Renault, Rachida Dati a pourtant été nommée ministre de la Culture au sein du gouvernement de Gabriel Attal. Interrogé sur le sujet, le nouveau Premier ministre a assuré qu’une mise en examen, “ce n’est pas une condamnation”. “C’est une femme qui ne laisse personne indifférent. J’ai beaucoup de respect pour les combats qu’elle a menés”, a-t-il ajouté. 

“Je veux de l’action, de l’action, de l’action”

“Deux mots : sobriété, vous l’aurez noté, il y a onze ministres de plein exercice. Mais aussi efficacité. Je veux de l’action, de l’action, de l’action, des résultats, des résultats, des résultats”, a-t-il déclaré sur le plateau du 20H de TF1.

Amélie Oudéa-Castéra à l’Éducation, Thévenot porte-parole

Ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra hérite d’un grand ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux olympiques. De son côté, Prisca Thévenot devient la nouvelle porte-parole du gouvernement, à la place d’Olivier Véran. 

Rachida Dati, exclue des Républicains

Nommée ministre de la Culture, Rachida Dati est exclue des Républicains par son président, Eric Ciotti. 

Stéphane Séjourné au Quai d’Orsay 

Actuellement secrétaire général de Renaissance, Stéphane Séjourné devient le ministre des Affaires étrangères. À la demande du Président de la République, il garde ses responsabilités au parti et proposera au parti une nouvelle organisation de la direction et du bureau exécutif en vue des élections européennes.

Annonce du gouvernement à 19h30

Le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler va donner les noms des futurs ministres du gouvernement Attal à 19h30, annonce l’Élysée.

Rachida Dati nommée au ministère de la Culture

C’est sans doute la surprise du premier gouvernement Attal. Rachida Dati est nommée à la tête du ministère de la Culture, en remplacement de Rima Abdul Malak, l’une des ministres menacées depuis le vote de la loi immigration. La maire LR du 7e arrondissement l’a annoncé aux élus parisiens de son parti, selon plusieurs d’entre eux.

Catherine Vautrin pressentie pour le ministère du Travail

Selon les informations d’Europe 1, Catherine Vautrin, ancienne députée LR dont le nom avait circulé pour devenir Première ministre en 2022, est pressentie pour prendre la tête du ministère du Travail, à la place d’Olivier Dussopt.

Le Maire, Darmanin et Dupond-Moretti conservés

En dépit des relations décrites comme assez fraîches entre les deux hommes, Gérald Darmanin reste ministre de l’Intérieur, selon les informations d’Europe 1. Bruno Le Maire garde également son poste à Bercy, tout comme Éric Dupond-Moretti, qui reste garde des Sceaux. Sébastien Lecornu conserve également le ministère des Armées.

Les dernières pistes

Les ministres qui ont exprimé des réserves sur la loi immigration, au point, pour certains, de mettre leur démission dans la balance, sont sur la sellette. Aurore Bergé, est pressentie pour le portefeuille de l’Éducation nationale tandis que l’élu Horizons de Seine-et-Marne Frédéric Valletoux, ex-président de la Fédération hospitalière de France, pourrait lui être nommé au ministère de la Santé à la place d’Agnès Firmin Le Bodo

Qu’est-ce que le vote de confiance que la gauche réclame à Gabriel Attal ?

Lorsqu’un nouveau Premier ministre est nommé, il est de coutume que ce dernier prononce un discours de politique générale à l’Assemblée, avant de soumettre sa légitimité et celle de son nouveau gouvernement à un vote de confiance. Néanmoins, cette procédure n’a rien d’obligatoire. Plus d’informations dans cet article.



Source link

Leave a Comment