les confidences d’Adèle Exarchopoulos sur son fils


Invitée de l’émission « Les rencontres du Papotin », sur France 2, samedi 6 janvier, Adèle Exarchopoulos a évoqué la « grande responsabilité » que représente son rôle de mère.

Elle n’a évité aucune question. Adèle Exarchopoulos était l’invitée des journalistes du Papotin, dans l’émission « Les rencontres du Papotin », diffusée sur France 2, samedi 6 janvier 2024. Elle a répondu à toutes les questions, des plus poétiques aux plus intimes. Et elle s’est notamment confiée sur son fils Ismaël, 6 ans, fruit de son histoire (désormais terminée) avec le rappeur Doums.

« Un enfant est une grande responsabilité », a déclaré Adèle Exarchopoulos. Et d’ajouter : « Je l’ai eu un peu jeune, je n’avais que 23 ans. » Ce qui ne l’a pas empêché de faire de son mieux, et de continuer : « Je pense que j’essaie tous les jours d’être un exemple. Je sais que je ne suis pas un exemple parfait, mais la bienveillance est naturelle et vient avec l’amour. Quand j’aime les gens, je suis bienveillante. »

La suite après cette publicité

Son fils, le « sens de [sa] vie »

« Ce qui donne un sens à ma vie, c’est beaucoup mon fils. Le regard de mon fils donne un grand sens à ma vie », a ajouté Adèle Exarchopoulos. « Des fois je me dis : “Mais qu’est-ce que je faisais avant quand il n’était pas là ? Pour qui, pourquoi je faisais les choses ?” C’est la réponse à mes questions mon fils. C’est le sens de ma vie. »

La suite après cette publicité

C’est pour Ismaël qu’elle a accepté de faire la voix de Flam dans « Élémentaire », de Pixar. N’en déplaise aux détracteurs de la version française du dessin animé. « J’avoue que je l’ai un peu fait pour mon fils. J’étais trop fière de me dire que, pour une fois, il pourrait voir mon travail, parce que le reste, on va éviter », a-t-elle confié. Et d’ajouter : « S’il a aimé, tout le monde peut dire que c’est nul. »



Source link

Leave a Comment