Coupe du monde. Oberhof : Julia Simon et les Bleues patronnes du relais féminin


Ce dimanche à Oberhof, les Françaises se sont imposés sur le relais féminin, leur première victoire collective de l’hiver. 

Décidément, ces Bleues sont sur une autre planète ! Ce dimanche, les Françaises ont dominé de la tête et des épaules le relais féminin d’Oberhof. Une troisième victoire en trois courses pour le clan féminin français cette semaine en Allemagne. 

Derrière, la Norvège a tout donné pour aller concurrencer les Tricolores. À l’image d’Ingrid Tandrevold, dernière relayeuse, qui n’a pas pu revenir sur Julia Simon et termine à près de 10 secondes de la victoire. Ce sont les Suédoises qui complètent le podium pour 33 secondes de retard.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



Les Françaises intouchables

C’est Lou Jeanmonnot qui a parfaitement commencé la course pour l’équipe de France, à l’attaque dès les premiers hectomètres.

Leader du général, Justine Braisaz-Bouchet a pris le deuxième relais sans trembler. Ce qui conclut une semaine presque parfaite pour la Savoyarde.

Un peu plus en difficulté depuis le début de la saison, Sophie Chauveau a confirmé son retour à son meilleur niveau après sa troisième place sur le sprint de vendredi. La Bornandine a limité la casse sur le troisième relais pour garder la tête de la course. 

En patronne, après avoir retrouvé la victoire sur la poursuite la veille, Julia Simon a bouclé le relais sans trembler. 



Source link

Leave a Comment