Comment BNP Paribas aide les entrepreneurs sur tous les terrains


N.O. : Je constate en effet que les entrepreneurs font preuve d’une très bonne lecture des enjeux de transition énergétique, au même titre que ceux de la digitalisation, la gouvernance ou encore le partage de valeur et la transmission qui est au cœur de notre mission. Actuellement, les entrepreneurs cherchent à sécuriser leur patrimoine et sont pour la plupart dans une étape de réinvestissement, notamment dans le cadre de cessions d’activités qu’ils ont réalisées dans les deux dernières années. Une centaine de banquiers dédiés aux actionnaires et dirigeants sont disponibles au sein de la Banque Privée pour les accompagner dans la gestion de leur patrimoine. Aujourd’hui, 25 % des start-up échouent dès les deux premières années de leur existence, et jusqu’à 50 % au bout de cinq ans. C’est pourquoi nous offrons un accompagnement renforcé aux jeunes entrepreneurs au travers de plusieurs initiatives afin de les aider à consolider leur réseau et à adopter dès le début les meilleurs choix patrimoniaux.

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs pour devenir plus résilients ?

C.Q. : Dans le contexte actuel, j’identifie deux points communs principaux à la réussite : il faut que l’entreprise dispose d’un management de qualité ainsi que d’outils de reporting fiables. Au-delà de cette organisation interne, être entouré d’experts fait vraiment la différence, c’est pourquoi il est très important d’avoir une forte proximité avec son banquier.

N.O. : Effectivement, il faut avant tout veiller à être bien entouré. Et à ce titre, BNP Paribas a créé plusieurs structures pour renforcer ces synergies, à l’image de l’accélérateur We Are Innovation (WAI) ou du BivwAk!. Il est préférable aujourd’hui de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en ayant développé son réseau et sa connaissance des différents investisseurs, fonds ou autres acteurs gravitant dans son écosystème. C’est en ce sens que nous lançons début décembre le Cercle des entrepreneurs : un événement qui va rassembler 500 entrepreneurs et experts à Roland-Garros autour de discussions et de tables rondes faisant le point sur la situation économique, les fusions- acquisitions, le non-coté ou encore l’investissement socialement responsable (ISR).



Source link

Leave a Comment