Week-end au Pilat : un bon bol d’air et de montagne – Journal de 13 heures


Ce n’est pas une dune de sable, mais un océan blanc, aux portes de Lyon et de Saint-Etienne. Un paradis qui accroche les nuages, sans arêtes vertigineuses, ni remontées mécaniques. Le Pilat, massif tout en douceur, sans la folie des grandeurs. Inutile de marcher des heures, de transpirer même, pour se hisser au sommet, à 1 400 mètres.

L’Auvergne a ses volcans, le Pilat a ses crêts. Des monts, au sommet desquels vous embrasserez un quart de l’Hexagone. Et si vous levez les yeux, n’oubliez pas de les baisser, pour admirer ces curiosités géologiques uniques en Europe, les chirats. Et dans le Pilat, tous les chemins de randonnée mènent à la Jasserie, là où autrefois, on gardait les troupeaux en alpage. Une auberge, où depuis quatre générations, on se transmet les secrets d’une cuisine qui vous remettra sur pied.

Direction la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez (Loire), construite au XIIIe siècle, où l’on s’attend à croiser la silhouette d’un père en route pour la prière. Il n’y a plus de moines depuis la Révolution, mais vous allez pénétrer dans l’ancien ermitage des moines chartreux.

TF1 | Reportage G. Charnay, E. Nappi



Source link

Leave a Comment