vainqueur à Brisbane, Grigor Dimitrov marque les esprits à une semaine de l’Open d’Australie


Grigor Dimitrov après sa victoire 6-3, 7-5, face au Danois Holger Rune, dimanche 7 janvier 2023 à Brisbane.

Et si la saison 2024 signait le grand retour de « Baby Fed » ? Le Bulgare Grigor Dimitrov a dominé le Danois Holger Rune (8e mondial) en finale du tournoi ATP 250 de Brisbane, dimanche 7 janvier, au terme d’un match particulièrement accroché (7-6, 6-4).

La tête de série numéro 2 (14e joueur mondial) a battu son cadet (20 ans), tête de série numéro 1, et lance ainsi parfaitement sa saison. Surtout, le joueur de 32 ans confirme sa forme du moment après avoir signé une fin de saison 2023 tonitruante : demi-finales au Masters 1000 de Shanghaï, puis finale à celui de Paris. Il s’annonce comme l’un des outsiders à suivre lors de l’Open d’Australie, premier tournoi du Grand Chelem de la saison, qui démarre le 14 janvier.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Tennis : à Bercy, l’étoile de Grigor Dimitrov scintille à nouveau

Souvent comparé depuis ses débuts sur le circuit professionnel à Roger Federer, dont il n’a jamais caché s’être inspiré stylistiquement, Dimitrov a fait étalage dimanche de sa palette de coups, à commencer par son revers à une main. Après un premier set où les deux joueurs ont dû sauver à tour de rôle des balles de break, le jeu décisif a rapidement tourné à l’avantage de l’aîné.

Dans le deuxième set, Dimitrov, plus solide et plus inspiré que son tempétueux rival, a dû s’y prendre à quatre reprises pour finalement réussir à s’emparer de son service à 4-3. Le Bulgare n’a plus jamais été inquiété de la partie. Rune a sauvé les deux premières balles de match, avant de s’écrouler sur la troisième. Dimitrov s’est lui aussi effondré, au sens propre, gagné par l’émotion.

Avec cette victoire aux antipodes, le Bulgare s’offre le 9e titre de sa carrière et met fin à une disette de plus de six ans. Son dernier trophée remontait au Masters de fin d’année (qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison), à la fin de 2017.

Rybakina et Gauff titrées avant Melbourne

La Kazakhe Elena Rybakina, 4e joueuse mondiale, a facilement battu (6-0, 6-3) la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale, en finale du tournoi WTA 500 de Brisbane, dimanche 7 janvier. Dans une finale en forme de remake de celle de l’Open d’Australie 2023, remportée par Sabalenka, Rybakina a pris sa revanche pour remporter le sixième titre de sa carrière et faire le plein de confiance à une semaine du début de la première levée du Grand Chelem (du 14 au 29 janvier). De son côté, l’Américaine Coco Gauff a tenu bon pour battre l’Ukrainienne Elina Svitolina en trois sets (6-7, 6-3, 6-3) et conserver son titre au tournoi 250 d’Auckland.



Source link

Leave a Comment