Stéphane Peterhansel s’offre la 2e étape et égale le record de victoires d’Ari Vatanen



avec AFP // Crédit photo : PATRICK HERTZOG / AFP

Stéphane Peterhansel s’impose au volant de son Audi lors de la deuxième étape du Dakar-2024, avec 29 secondes d’avance sur son compatriote Sébastien Loeb. Grâce à cette victoire, “Monsieur Dakar” rien à la hauteur du record du Finlandais, Ari Vatanen. Carlos Sainz s’empare lui de la tête du général.  

Le Français Stéphane Peterhansel a fait mordre la poussière à ses poursuivants en s’imposant dimanche lors de la 2e étape du Dakar-2024 dimanche à Al-Duwadimi, sa 50e victoire d’étape en auto sur le rallye-raid, alors que son coéquipier chez Audi Carlos Sainz s’empare de la tête du général.

“J’ai un peu arrêté de compter le nombre de victoires d’étapes”

Avec sa 50e, “Monsieur Dakar” revient à hauteur du Finlandais Ari Vatanen. Il achève cette longue spéciale de 470 km avec 29 sec d’avance sur son compatriote Sébastien Loeb (Prodrive), selon les résultats provisoires. L’Américain Seth Quintero (Toyota) complète le podium de l’étape à 3 min 11. “J’ai un peu arrêté de compter le nombre de victoires d’étapes, de revenir au même niveau que lui c’est toujours sympa (…) J’ai encore une chance de le battre alors”, a déclaré Stéphane Peterhansel à la sortie de sa spéciale.

 

Le double tenant du titre Nasser Al-Attiyah arrive 4e de l’étape, à 6 min 28 de l’Audi de Peterhansel. L’Espagnol Carlos Sainz, deuxième samedi, termine à 17 min 15 de son coéquipier mais le triple vainqueur du Dakar (2010, 2018, 2020) prend la tête du classement général provisoire – Guillaume de Mevius (Toyota) étant arrivé à plus de 26 min. Le Saoudien Yazeed Al-Rajhi (Toyota), 5e de l’étape à 7 min 11, grimpe à la 2e place du général provisoire, devant Sébastien Loeb.

Lundi, la 3e étape sera encore longue pour les pilotes avec 438 km de spéciale entre Al-Duwadimi et Al-Salamiya. Et une particularité : à la fin de l’étape, ils auront deux heures d’assistance sur leur voiture, pas une seconde de plus, avant de rejoindre le bivouac.



Source link

Leave a Comment