Rafael Nadal éliminé en quarts de finale du tournoi de Brisbane après un match marathon


Après deux premiers matchs convaincants pour son retour, l’Espagnol a dû s’incliner contre l’Australien Jordan Thompson en quarts de finale à Brisbane (5-7, 7-6 [8-6], 6-3), vendredi.

France Télévisions – Rédaction Sport


Publié



Mis à jour



Temps de lecture : 1 min

Rafael Nadal mécontent lors de son quart de finale du tournoi de Brisbane contre l'Australien Jordan Thompson, le 5 janvier 2024. (TERTIUS PICKARD / SIPA)

Rassurant après ses deux premiers matchs pour son retour à la compétition, contre Dominic Thiem et Jason Kubler, Rafael Nadal est sorti plus grimaçant du court, vendredi 5 janvier. Face à une opposition plus relevée, l’homme aux 22 titres du Grand Chelem a bataillé pendant 3h25 et s’est finalement incliné (5-7, 7-6 [8-6], 6-3) contre Jordan Thompson, 55e joueur mondial. Plus inquiétant, durant le 3e set, il est sorti du court pour se faire soigner au niveau de la hanche gauche, qui l’avait fait souffrir il y a un an.

34 coups échangés sur la balle de match victorieuse, illustration parfaite du combat accroché entre Rafael Nadal et Jordan Thompson. L’Australien, qui n’avait jamais remporté un set contre l’Espagnol lors de leurs deux premières confrontations, a joué sans complexe et sans retenue face à l’actuel 672e joueur mondial, en reprise après un an sans compétition. Une année loin des courts qui s’est faite ressentir quand l’ancien numéro 1 mondial n’a pas réussi à convertir ses trois balles de match dans le deuxième set, et quand il a logiquement commencé à piocher physiquement dans le troisième.

Globalement rassurant sur ses jeux de service, Rafael Nadal s’est montré compétitif, capable de quelques fulgurances et de coups bien sentis, mais il repart tout de même de Brisbane avec des incertitudes. Celui qui déclarait la veille qu’il se sentait bien, s’est plaint de la hanche gauche, de laquelle il avait été opéré en juin dernier. De quoi le faire grimacer à neuf jours du début de l’Open d’Australie (14-28 janvier).





Source link

Leave a Comment