Possibles successeurs d’Elisabeth Borne, calendrier, mouvements… Les contours du remaniement se précisent



Arthur de Laborde / Crédit photo : Dursun Aydemir / ANADOLU / Anadolu via AFP
, modifié à

Alors que les rumeurs de remaniement n’en finissent pas d’agiter la majorité, Emmanuel Macron devrait accélérer dans les prochaines heures. Plusieurs noms reviennent avec insistance et, selon les informations d’Europe 1, le calendrier se précise.

Remaniement imminent au sommet de l’État. Alors que les rumeurs vont bon train depuis le début de la semaine, le président Emmanuel Macron semble vouloir passer à la vitesse supérieure dans les prochaines heures. Le nom du futur Premier ministre, qui viendrait remplacer Elisabeth Borne, sera même annoncé probablement avant dimanche soir, croit savoir un proche du chef de l’État.

Pour tenter de ressouder sa majorité relative qui s’est fracturée lors du vote de la loi immigration, Emmanuel Macron devrait miser sur sa garde rapprochée. Le nom de Julien Denormandie, ancien ministre de l’Agriculture, est de plus en plus cité, ces dernières heures, comme possible locataire de Matignon. L’hypothèse Sébastien Lecornu est aussi fréquemment évoquée, mais la nomination de l’actuel ministre des Armées se heurte aux réticences à la fois du patron du MoDem, François Bayrou, et du secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler. Certains avancent également la piste menant à l’ex-président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand.

Gérald Darmanin remplacé par Laurent Nuñez ?

Une fois le Premier ministre connu à la fin du week-end, la formation du gouvernement prendra, elle, un peu plus de temps et la liste des ministres devrait être dévoilée en tout début de semaine prochaine. Les mouvements pourraient concerner des poids lourds de l’équipe actuelle, au premier rang desquels Gérald Darmanin qui pourrait quitter le ministère de l’Intérieur et prendre le portefeuille des Affaires étrangères. 

Le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez, est pressenti pour le remplacer place Beauvau afin d’assurer la continuité avant les Jeux olympiques. Emmanuel Macron souhaiterait aussi voir son ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, quitter Bercy afin de prendre la tête de liste de la majorité pour les élections européennes. Ce vendredi, le président s’est offert un temps de dégustation au milieu des consultations et autres entretiens informels. Mais, selon les informations d’Europe 1, le chef de l’État n’a rien laissé transparaître.



Source link

Leave a Comment