« Moscou-Paris », cette vague de froid qui va s’abattre sur la France


Rangez les parapluies et ressortez les gants, les bonnets et les écharpes. Une bonne partie de la France va avoir froid la semaine prochaine. De l’air en provenance de la Russie et des pays du nord de l’Europe devrait toucher le pays dès la fin du week-end.

Ce phénomène appelé « Moscou-Paris », n’est pas rare. Il est connu pour avoir occasionné de grandes vagues de froid en France. En 2012, par exemple, il avait par exemple fait jusqu’à – 19 °C à Grenoble. Cette fois-ci, les températures ne descendront pas aussi bas mais elles devraient passer en dessous des normes saisonnières.

D’après les prévisions de Météo France, les maximales dépasseront rarement les 0 °C pour la majeure partie du pays. Mardi 9 janvier, au réveil, le thermomètre devrait par exemple descendre à – 2 °C à Paris. À Amiens, les températures passeront de 6 °C dans la matinée de samedi 6 janvier à – 4 °C mercredi 10 janvier. Les gelées « pourraient concerner quasiment tout le pays la semaine prochaine, et même être fortes du Massif central aux frontières de l’Est une bonne partie de la semaine », indique l’organisme.

Si Météo France ne parle pour l’instant pas de véritable vague de froid, elle indique que « l’indicateur thermique national (une moyenne des températures relevées sur 30 stations météorologiques dans toute la France) pourrait passer en début de semaine prochaine en dessous de 0 °C, ce qui ne s’est pas produit depuis près de 6 ans »

– 43,6 °C dans le nord de la Suède

Pour les pays nordiques, l’épisode est plus rude. Les températures sont par exemple descendues jeudi 4 janvier sous les – 40 °C en Suède, un record depuis 25 ans. Les fortes chutes de neige ont bloqué des automobilistes dans le sud du pays. L’armée a été mobilisée pour aider les services de secours.

Au Danemark, des centaines d’automobilistes ont également été piégés sur les routes. Le pays fait face à ses plus fortes chutes de neige depuis 2011. Des records de froids ont également été dépassés au nord de la Finlande. Le trafic ferroviaire a été perturbé et des conduites d’eau ont gelé. La Norvège se prépare, elle aussi, à l’arrivée de ce vent froid et à de fortes chutes de neige.





Source link

Leave a Comment