LOSC-Golden Lion (12-0) : Prolifique et historique


Le contexte

C’est une tradition à laquelle le football français tout entier est très attaché. Chaque début année, la compétition reprend ses droits par les 1/32èmes de finale de la Coupe de France. Un événement unique et authentique qui permet aux clubs pros et amateurs de croiser le fer. Pour le LOSC, le rendez-vous est pris avec les Martiniquais du Golden Lion FC. Une affiche totalement inédite et que Paulo Fonseca prend au sérieux. Le technicien lillois décide d’aligner son onze type.

a

 

Le match 

Sans surprise, le LOSC domine nettement les débats et marque rapidement. Mais le but de Yusuf Yazici sur un centre d’Hakon Haraldsson est refusé pour un léger hors-jeu (7’). Le milieu turc récidive dans la foulée et marque d’une tête lobée sur une offrande d’Edon Zhegrova (1-0, 11’). Si le but du break d’Hakon Haraldsson est refusé pour un nouveau hors-jeu (18’), celui de Jonathan David (servi par Edon Zhegrova) est quant à lui bien valide (2-0, 25’). Les tentatives lilloises pleuvent sur le but martiniquais. Alexsandro (28’), Hakon Haraldsson (29’), Tiago Santos (30’) ou encore Angel Gomes (32’) font feu sur la cage de Meslien. Au terme d’un magnifique mouvement collectif, Edon Zhegrova, déjà double-passeur se mue cette fois en buteur à bout portant (3-0, 33’). C’est ensuite au tour de Jonathan David d’y aller de son doublé personnel avec Yusuf Yazici en passeur (4-0, 36’) puis d’Edon Zhegrova par deux fois coup sur coup de marquer les cinquième et sixième buts lillois (41’, 42’, 5-0, puis 6-0). D’un dribble chaloupé suivi d’un tir du gauche, Yusuf Yazici signe le 7ème but juste avant la pause (45’, 7-0). Quel premier acte !

a

Après cette première période ultra-prolifique et historique, les Lillois attaquent la seconde avec les mêmes intentions. Les occasions se multiplient… Et les buts ne tardent pas à suivre. D’une patate du gauche à l’entrée de la surface, Tiago Santos accroche la lucarne (8-0, 57’). Le prochain ? Il est au bout du pied d’Hakon Haraldsson, sur un penalty provoqué par Jonathan David (9-0, 64’), pour le premier but de l’Islandais sous le maillot lillois en match officiel. Akim Zedadka, Ayyoub Bouaddi et Nacho Miramón (68’) sont lancé dans la partie juste avant que Jo David n’ajoute un dixième but au compteur de son équipe (10-0, 75’) et Hakon Haraldsson un onzième (11-0, 78’). Amine Messoussa et Aaron Malouda entrent à leur tour en jeu (81’). Le premier inscrit le but du 12-0 (89), le tout premier de sa carrière chez les pros.

Respecter l’adversaire, c’est lui offrir l’opposition la plus élevée possible. En cela, les Dogues ont pris ce match face au Golden Lion au sérieux, jouant le jeu sans ne jamais relâcher l’étreinte. Si le score est évidemment lourd pour leurs adversaires, il témoigne d’un duel loyal dans le plus pur esprit du sport.

a

 

Le moment

« On veut le record » chante le public lillois après le 11ème but de son équipe. Et pour cause, la plus large victoire de l’Histoire du LOSC en match officiel semble dater d’un LOSC-Saint-Quentin, en janvier 1945 (également en 1/32ème de finale de la Coupe de France). Ce jour-là les Dogues de René Bihel (auteur de 7 buts) l’avaient emporté 12-1. Un record qui sera effectivement battu quelques minutes plus tard grâce à cet ultime but d’Amine Messoussa (89’).

 

 

Le clin d’oeil

Ils ont rempli une bonne partie de la tribune sud (et étaient même présents un peu partout dans le stade). Joyeusement bruyants et festifs, les amoureux du Golden Lion ont assuré une ambiance chaleureuse tout au long de la partie, à coup de trompettes, de tambours et de cornes de brume. Merci à tous les supporters martiniquais pour cette atmosphère.

a

 

La suite 

Retour à la Ligue 1 ! Dimanche prochain (13h), les Dogues accueilleront le FC Lorient au Stade Pierre Mauroy, avant de retrouver la Coupe de France et les 1/16èmes de finale le week-end du 20-21 janvier (le tirage aura lieu ce lundi). Les Lillois termineront le mois par un déplacement à Montpellier, dimanche 28 janvier (13h).

a

 


LA FEUILLE DE MATCH 

LOSC – GOLDEN LION FC : 12-0 (7-0)

1/32èmes de finale de la Coupe de France – Saison 2023-2024
Samedi 6 janvier 2024 (15h30) – Stade Pierre Mauroy (toit ouvert) – 13 060 spectateurs
Arbitre :  M. Léonard

Buts :  Yazici (11′, 45′), David (25′, 36′, 75′), Zhegrova (33′, 41′, 42′), Santos (57′), Haraldsson (64′ sp, 78′), Messoussa (89′) pour le LOSC
Avertissements :

LOSC : Chevalier – Santos (Zedadka, 68′), Yoro, Alexsandro, Ismaily – Gomes (Bouaddi, 68′), André (c.) (Miramon, 68′) – Zhegrova, Yazici (Malouda, 81′), Haraldsson (Messoussa, 81′) – David
Entraîneur : Paulo Fonseca

Golden Lion : Meslien – Noël (Phaeton, 64′), Bellance, Singama, Salines (Bourguignon, 77′) – Charloton (Barthelery, 77′)​​​​​, Lamasine, Grelet (Lamartinière, 50′), Catherine (Faucher, 77′) – Parsemain (c.), Gracien
Entraîneur :  Jean-François Go





Source link

Leave a Comment