L’acteur Jeremy Allen White déshabillé par Calvin Klein pour sa nouvelle campagne


Habituée à déshabiller les célébrités, la marque Calvin Klein dévoile sa dernière campagne printemps-été 2024, mettant en vedette l’acteur Jeremy Allen White. Zoom sur une collection particulièrement sensuelle, photographiée par Mert Alas et stylisée par Emmanuelle Alt.

Célèbre pour ses rôles dans The bear et Shameless, l’acteur américain Jeremy Allen White est désormais égérie Calvin Klein et apparaît dans la campagne printemps 2024 dévoilée jeudi par la marque. Décryptage de ce shooting qui fait beaucoup parler.

Après l’acteur Brandon Flynn ou encore Aaron Taylor-Johnson, c’est au tour de la star de la série The Bear et Shameless de prendre la pose pour Calvin Klein. Véritable étoile montante d’Hollywood, Jeremy Allen White poursuit son ascension et prête sa plastique parfaite à la célèbre marque de sous-vêtements.

Au programme de cette campagne printemps 2024, un shooting photos et une vidéo mettant en scène l’acteur de 32 ans dans les rues de New York, grimpant sur un rooftop et se déshabillant gracieusement au son de la chanson emblématique de Leslie Gore, You Don’t Own Me.

On le voit également prendre la pose en caleçon sur un sofa en velours ou encore croquant une pomme avec la ville en arrière-plan. Iconique.

Jeremy Allen White, pour Calvin Klein
Jeremy Allen White, pour Calvin Klein © Calvin Klein
Jeremy Allen White pour Calvin Klein
Jeremy Allen White pour Calvin Klein © Calvin Klein

Deux mastodontes de l’industrie derrière cette campagne

L’esthétique de cette campagne a été savamment capturée par le célèbre photographe de mode new-yorkais Mert Alas, connu notamment pour ces clichés évocateurs en noir et blanc. Débardeur, denim delavé, basket vintage et muscles saillants, du côté du stylisme, c’est l’ancienne rédactrice en chef de Vogue France, Emmanuelle Alt, qui est à la manœuvre.

Jeremy Allen White pour Calvin Klein
Jeremy Allen White pour Calvin Klein © Calvin Klein

Il en résulte une campagne particulièrement sensuelle, au goût très sûr. Mais aussi un très bon debut en tant qu’égérie mode pour Jeremy Allen White.



Source link

Leave a Comment