comment “The Killeur” a-t-il échappé à la justice pour les meurtres de ses compagnes ?


À l’été 1984, Shawn Michelle est retrouvée morte dans son lit, dans le huis clos d’un ranch à la frontière du Mississippi et du Tennessee. Le jeune femme, alors âgée de 25 ans, était la cinquième épouse du roi incontesté du rock’n’roll et du rockabilly : Jerry Lee Lewis. Le corps de la victime présentait des écorchures, mais aussi une série de bleus et du sang séché.  

Cela faisait seulement 77 jours que Shawn était mariée à Jerry Lee Lewis, une star réputée imprévisible et baptisée “The Killer” (“le tueur”). Connue pour ses excès de drogue, sa passion pour les armes à feu, mais aussi ses comportements douteux avec les femmes, cet ange noir était au cœur de scandales à répétitions. Jamais inquiété de représailles, Jerry Lee Lewis demeurait intouchable. 

Deux meurtres inexpliqués

Malgré les regards tournés vers la star, l’enquête sur la mort de Shawn Michelle se poursuit au ralenti. Proche ami du shérif adjoint du comté, Jerry Lee Lewis est assuré que l’affaire ne s’ébruite pas. L’autopsie est confiée à un médecin privé de renom, Jerry Francisco, dont les honoraires ont été payés de la poche du musicien. 

Le rapport du pseudo docteur était aussi énigmatique que le reste de l’enquête, ne donnant aucune précision sur les circonstances de la mort de Shawn Michelle. “Aucun travail n’est fait, rien n’est expertisé. On a une scène de crime qui n’a pas été analysée”, raconte l’avocat Fabrice Epstein au micro de RTL. Malgré les efforts du procureur et le shérif de la ville pour dissuader l’implication criminelle de Jerry Lee Lewis, les doutes ne sont pas dissipés.  

La famille de Shawn Michelle avait rapporté publiquement un mariage transformé en une prison inhumaine. Un scénario similaire que tenait sa prédécesseuse, Jaren Gunn Lewis qui, deux ans auparavant, avait été découverte sans vie. À l’époque, le médecin avait conclu à un accident, laissant le démon starifié poursuivre sa route, malgré deux épouses du rocker mortes dans des conditions troublantes et inexpliquées.

À jamais intouchable

Dans L’Heure du crime, Fabrice Epstein confirme un aveu de culpabilité de la part du manager de Jerry Lee Lewis : “On l’avait interviewé après la victoire judiciaire du musicien, il disait : on ne peut pas condamner Jerry Lee Lewis dans le comté de Desoto comme on ne peut pas condamner Elvis Presley dans sa ville de Memphis. Ce sont des gens qui sont intouchables. Il y a ce principe-là dans ce petit monde, dans ce petit microcosme”. 

Jerry Lee Lewis ne sera jamais inquiété pour le décès inexpliqué de Shawn Lewis et de Jaren Lewis. L’ange diaboliquement ancré dans les mémoires du rock s’est éteint le 28 octobre 2022, à 87 ans. 

L’invité de “L’heure du crime”

– Fabrice Epstein, avocat aux barreaux de Paris et chroniqueur pour le magazine Rock&Folk.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l’actualité au quotidien



Source link

Leave a Comment