VIDÉO. Le dunk phénoménal de Victor Wembanyama contre les Bucks de Giannis Antetokounmpo


C’est peu dire que ce premier duel entre les deux monstres était attendu. Et il a tenu toutes ses promesses.

Limité à 26 minutes sur le parquet des Spurs après son problème à la cheville droite, qui lui avait fait manquer le premier rendez-vous à Milwaukee en décembre, Wembanyama a rendu une copie pleine avec 27 points, neuf rebonds et cinq contres.

Si Devin Vassell a devancé le Frenchy comme meilleur marqueur des Spurs (34 points), c’est bien le combat entre Antetokounmpo et Wembanyama qui a éclipsé tout le reste.

« Incroyablement talentueux »

Auteur de paniers de grande classe, le n° 1 de la précédente draft a failli offrir une victoire de prestige dans les dernières secondes : après un contre monstrueux sur son rival du jour, Wemby a offert la balle d’égalisation à trois points à Tre Jones mais ce dernier a échoué. À trois secondes du terme.

« Il est incroyable, incroyablement talentueux », a déclaré Antetokounmpo à propos du rookie, de neuf ans son cadet, dont la combinaison de taille et d’habileté a suscité des comparaisons avec la superstar grecque.

À plusieurs reprises, Wembanyama a régalé les fans des Spurs, comme lorsqu’il s’est offert un dunk après son propre rebond. Un une-deux en solo sur le panneau.

« Il peut marquer à sa guise, quand il le veut. Il joue de la bonne manière, il joue pour gagner. C’était bien de jouer contre lui », a poursuivi le Grec, qui a également pris 14 rebonds pour permettre aux Bucks d’éviter une troisième défaite de rang, contre les derniers de la conférence Ouest.

À LIRE AUSSI« Je n’ai jamais vu ça » : Victor Wembanyama se blesse sur un ramasseur de balles, les Spurs encore battus

Deuxième à l’Est derrière les Celtics, les Milwaukee Bucks ont le troisième meilleur bilan de la ligue (25 victoires, 10 revers). Les Spurs n’ont eux remporté que cinq matches.

Une défaite certes mais une nouvelle expérience engrangée pour le Français, qui a « grandi en regardant » Antetokounmpo, qui a mené les Bucks au titre en 2021.

« C’est toujours une motivation supplémentaire, a déclaré Wembanyama. Je veux m’attaquer à tout le monde et être le “bad guy” sur le terrain. C’était donc un super duel. »

« Le simple fait que nous puissions rivaliser avec une équipe de niveau championnat comme celle-ci est prometteur », a-t-il ajouté.





Source link

Leave a Comment