Rocket League : Gentle Mates débarque avec Itachi, Seikoo et Juicy


Gentle Mates a annoncé ce jeudi son arrivée sur Rocket League en partenariat avec l’écurie de Formule 1 française Alpine. La structure française arrive avec un trio déjà compétitif composé d’Amine « itachi » Benayachi, d’Enzo « Seikoo » Grondein et de Charles « Juicy » Sabiani.

Gentle Mates continue de s’implanter dans les différentes scènes du paysage esportif. Après Valorant, Fortnite, Teamfight Tactics et League of Legends, la structure de Lucas « Squeezie » Hauchard, Corentin « Gotaga » Houssein et Kevin « Brawks » Georges débarque sur Rocket League, ont annoncé les fondateurs ce jeudi. Et M8 arrive avec un sponsor de renom, l’écurie française de Formule 1 Alpine, et une équipe déjà compétitive sur le papier. Le trio est ainsi formé d’Amine « itachi » Benayachi, d’Enzo « Seikoo » Grondein et de Charles « Juicy » Sabiani. Benjamin « Eversax » Wagner, l’ancien coach de la Karmine Corp, encadrera le trio.

Après avoir lui aussi fièrement représenté du Blue Wall durant deux saisons, Itachi, avait fait ses adieux à son ancienne équipe fin septembre. Le joueur marocain avait confirmé son départ ainsi que la fin du trio qu’il composait avec Brice « Exotiik » Bigeard et Axel « Vatira » Touret durant le KCX3 en septembre dernier. Itachi avait tout connu avec la Karmine Corp l’an dernier en survolant les premiers mois de RLCS EU, le circuit officiel, jusqu’à la victoire au Major de San Diego, avant de se faire dépasser dans la hiérarchie mondiale par Vitality.

Une rude concurrence

Désormais ancien joueur de chez BDS, Seikoo affiche lui un palmarès au couleur d’or et d’argent. Le Français avait été sacré champion du monde en 2022 et a failli faire le doublé en allant jusqu’en finale cette année, mais s’y est lourdement incliné, justement contre Vitality. Depuis ses débuts, Seikoo est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde de Rocket League et constitue à cet égard un renfort de choix pour Gentle Mates.

Peut-être moins en vue que ses deux nouveaux coéquipiers, Juicy était évoluait lui l’an passé chez Moist Esports. Malgré l’absence de titre, le joueur français a toujours joué dans le haut de tableau cette année, dans l’ombre des trois mastodontes européen : la Karmine, BDS et Vitality. Juicy n’avait ainsi pas participé au Major d’hiver mais s’était bien qualifié à celui de printemps, puis aux Worlds. Sur le papier, le collectif semble prometteur mais aura beaucoup à prouver face aux meilleures équipes européennes qui paraissent, elles aussi, parfaitement armées.



Source link

Leave a Comment