L’acteur David Soul, qui incarnait Hutch dans la série “Starsky et Hutch”, est mort à l’âge de 80 ans


Son épouse Helen Snell l’a annoncé, vendredi, dans un communiqué.

France Télévisions – Rédaction Culture


Publié



Temps de lecture : 3 min

L'acteur David Soul incarnait Hutch dans la série américaine "Starsky et Hutch" dans les années 1970. (ARCHIVES DU 7EME ART / AFP)

Il incarnait le détective Hutch dans la série télévisée Starsky et Hutch. L’acteur David Soul, qui fut aussi un chanteur à succès, est mort le jeudi 4 janvier, a annoncé son épouse Helen Snell dans un communiqué relayé par le journal britannique le Daily Mail.

“Mari aimé, père, grand-père et frère : David Soul est mort hier après une vaillante bataille près de sa famille qui l’aimait”, peut-on lire dans le communiqué. “Il a offert au monde ses extraordinaires talents d’acteur, de chanteur, de conteur, d’artiste créatif et d’ami précieux. Son sourire, son rire et sa passion pour la vie resteront dans l’esprit des nombreuses personnes dont il a croisé la vie.”

La carrière de David Soul commence en 1967 derrière un masque de skieur à la télévision américaine. Dans l’émission The Merv Griffin Show, le visage à moitié couvert, il chante et déclare au public “Je suis David Soul, je veux qu’on se souvienne de moi pour ma musique”. Une prestation remarquée. Surnommé “The Covered Man”, il décroche rapidement ses premiers rôles à la télé et au cinéma. Mais c’est son rôle dans Starsky et Hutch qui fait exploser quelques années plus tard sa célébrité à l’international.

Hutch, de “Starsky et Hutch”

Tournée à Los Angeles, la série Starsky et Hutch donnait à voir deux flics dans la trentaine. Les deux hommes se déplacent à bord d’une Ford Gran Torino rouge barrée d’une bande blanche. L’un est brun et nerveux, l’autre blond et plutôt zen. Le second, c’est David Soul. Il forme avec Paul Michael Glaser un duo devenu iconique. À sa sortie, la série connaît un succès immédiat.

La série suivait les aventures des compères dans la ville imaginaire de Bay City, où les deux flics étaient assistés par Huggy les bons tuyaux, leur fidèle informateur interprété par Antonio Fargas. En 2004, un long métrage avait été tiré de la série Starsky et Hutch, devenue culte. Owen Wilson y reprenait le rôle tenu par David Soul 30 ans plus tôt, et Ben Stiller celui de Paul Michael Glaser.

Ce rôle qui lui a valu son succès, David Soul ne le convoitait pourtant pas. Il n’a d’ailleurs jamais postulé pour jouer dans la série. On est venu le chercher pour incarner le détective Kenneth Hutchinson. C‘est en 1973, dans Magnum Force, le deuxième volet de la saga de l’inspecteur Harry avec Clint Eastwood, qu’il a été repéré par les producteurs de Starsky et Hutch. Il y campait déjà un flic, mais l’éthique de son personnage était aux antipodes de celle du futur Ken Hutchinson. En lisant le scénario, David Soul a demandé à jouer Starsky ! Mais c’était Hutch ou rien.

Chanteur à succès

Parallèlement à Starsky et Hutch, David Soul a renoué au milieu des années 1970 avec sa passion de jeunesse : la musique. Son premier single Don’t Give Up on Us (1976) a passé quatre semaines, début 1977, à la première place des charts britanniques avant de faire de même aux États-Unis, en Australie… Son répertoire : pop, country, folk, bluegrass, et plus tard dans sa carrière, un peu de jazz.

Au Royaume-Uni, Soul a rencontré un succès phénoménal, devenant le plus gros vendeur de disques de l’année 1977. Les fans britanniques pouvaient acheter des publications entièrement dédiées à l’acteur-chanteur, parallèlement à un mensuel spécial Starsky and Hutch. L’artiste a sorti quatre albums entre 1976 et 1982, puis un cinquième en 1997 dans lequel il a adapté une chanson de Charles Aznavour qu’il admire. Entre 1976 et 1978, David Soul a hissé deux albums dans le top 10 britannique et cinq singles dans le top 20, dont Silver Lady, numéro un pendant trois semaines en octobre 1977. Il a tourné à travers le monde. Il lui est par ailleurs arrivé plus d’une fois de glisser une chanson dans un épisode de la série…

Carrière et engagement

Au cours de sa carrière, David Soul, né David Soldberg, a joué dans plus de 70 séries et dans près de vingt films. En 2022, l’artiste a ajouté une nouvelle corde à son arc, réalisant un documentaire s’engageant pour le mouvement “Black Lives Matter”. Celui qui a montré plus d’une fois son opposition à Donald Trump et à la politique qu’il a menée durant sa présidence a ainsi livré quelques jours avant le scrutin de l’éléction américaine un documentaire de 28 minutes construit autour de documents d’archives et d’actualité. David Soul y invitait les Américains à “voter pour un leader qui croit en la justice et l’égalité”. Il croyait en la possibilité de “retrouver l’âme de l’Amérique”.





Source link

Leave a Comment