rappel de lardons de différentes marques vendus dans toute la France


Il s’agit de produits bio vendus chez Carrefour, Système U, Scachap (Leclerc), Auchan,
Relais vert, NaturéO ou encore Biofrais, selon le site officiel Rappel conso.


Publié



Mis à jour



Temps de lecture : 1 min

Un client dans un supermarché du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), le 24 septembre 2023. (SERGE TENANI / HANS LUCAS / AFP)

Des lardons bio sont rappelés en raison de présence de listeria en France. Les produits, vendus sous différentes marques, ont été distribués chez Carrefour, Système U, Scachap (Leclerc), Auchan, Relais vert, NaturéO ou encore Biofrais, selon le site officiel Rappel conso. Tous ont été commercialisés entre le 29 décembre et le 2 janvier.

Les produits Lardons nature et Lardons fumés de la marque Le Bio des éleveurs. Le numéro de lot des Lardons nature est le 874343 et son code GTIN (ou code produit) le 3483190092661. Le numéro de lot des “Lardons fumés” est le 874346. Son code GTIN, le 3483190092678. Ils étaient commercialisés chez Carrefour, Système U, Scachap (Leclerc) ou encore Auchan.

Rappel conso signale également le rappel des produits Lardons nature et Lardons fumés de la marque Le P’tit Bio. Le numéro de lot des Lardons nature est le 874344 et son code GTIN le 3483190093965. Le numéro de lot des Lardons fumés est le 874345 et son code GTIN le 3483190093972. Ils étaient commercialisés chez les enseignes Relais vert, NaturéO ou encore Biofrais.

Les consommateurs peuvent être remboursés

Pour tous ces lardons, la conduite à suivre est la même si vous les avez achetés : “ne plus le consommer”, “rapporter le produit au point de vente”, ou “détruire le produit”, d’après Rappel conso. Dans tous les cas, les consommateurs concernés peuvent être remboursés.

Selon le site gouvernemental, “les personnes qui auraient consommé les ‘produits’ mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation”. Il souligne que “des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent également parfois survenir”, rappelant que “la listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines”.





Source link

Leave a Comment