Le chinois BYD a doublé Tesla au dernier trimestre 2023


BYD a produit et vendu l’an passé 3 millions de véhicules particuliers. ISSEI KATO/REUTERS

Le groupe de Shenzhen devance d’une courte tête son concurrent américain mais reste derrière sur l’ensemble de l’année.

Tesla vient d’être détrôné par son concurrent chinois BYD («Build Your Dreams») au dernier trimestre de l’année 2023. Le groupe américain a écoulé 484.507 véhicules électriques d’octobre à décembre, devancé d’une courte tête par BYD, qui en a livré 526.409 au cours de la même période. Mais l’honneur est sauf sur l’ensemble de l’année. Tesla conserve son titre de champion du monde avec 1,81 million de véhicules 100 % à batteries livrés en 2023. De son côté, BYD n’en a vendu que 1,59 million. Mais l’allure à laquelle le constructeur chinois mène sa course pourrait le conduire à la première position dans les mois à venir. Contrairement à son concurrent américain, BYD ne se contente pas de produire et de vendre des véhicules entièrement électriques. Il en écoule presque autant dotés de motorisation hybride rechargeable. Le groupe de Shenzhen a en effet produit et vendu l’an passé 3 millions de véhicules particuliers. Il fabrique également des utilitaires et des bus.

Comme Tesla, BYD espère conquérir l’Europe avec ses voitures à batterie. Le groupe chinois a confirmé il y a deux semaines qu’il allait bâtir une nouvelle usine de véhicules particuliers en Hongrie. BYD «espère accélérer l’entrée des véhicules de tourisme à énergie nouvelle sur le marché européen et approfondir davantage sa présence mondiale», a précisé le groupe fin décembre. BYD s’est diversifié dans l’assemblage de voitures après s’être spécialisé dans la production de batteries électriques et la construction de bus à batterie. L’entreprise fabrique également des semi-conducteurs. Un ensemble de composants stratégiques dans l’industrie automobile mondiale.



Source link

Leave a Comment