Inondations : le Pas-de-Calais toujours en vigilance rouge aux crues


Après les inondations de novembre 2023, le Pas-de-Calais est à nouveau éprouvé en ce mois de janvier. Le département est placé en vigilance rouge aux crues par Météo France depuis le mardi 2 janvier. Il est aussi en vigilance orange pluie-inondation, de même que le Nord. L’Aa doit atteindre des “niveaux exceptionnels”, prévient Vigicrues, qui classe ce fleuve côtier en rouge.

Logo France Bleu

Huit cours d’eau du Pas-de-Calais et du Nord sont aussi en vigilance orange : la Liane, la Hem, la Canche, la Lys-Plaine, la Lys-Amont et la Lawe-Clarence, avec également dans le Nord l’Helpe mineure et la Solre qui se sont ajoutées ces dernières heures.

La préfecture du Pas-de-Calais annonce que le ministre de la transition écologique Christophe Béchu et le porte-parole du gouvernement Olivier Véran se rendront ce jeudi dans le Pas-de-Calais, à Arques, Thérouanne, Bourthes, La-Madelaine-sous-Montreuil et La Caloterie.

48 personnes évacuées dans la nuit

48 personnes ont été évacuées dans la nuit de mardi à mercredi, soit un total de 198 évacuations depuis samedi, dont 110 effectuées par les pompiers, et 88 directement par les mairies.  A Brimeux, dans le Montreuillois où la Canche a débordé, 30 personnes ont été évacuées dans une salle intercommunale. A Aire-sur-la-Lys, cinq logements ont été évacués rue des Casernes.

Un dispositif de personnes vulnérables a été déployé par l’Agence Régionale de Santé: cinq personnes âgées ont été évacuées vers des Ehpad à Witternesse, à Aire-sur-la-Lys et à Arques. Les pompiers ont également mené dans la nuit de mardi à mercredi 140 interventions de reconnaissance.  Les interventions se sont concentrées sur l’Audomarois, et en particulier sur Blendecques et Delettes, près de Thérouanne. Les inondations n’ont fait à ce stade aucune victime.

La gendarmerie participe aussi aux opérations de sauvetage, comme ici à Wavran.

Pluies : “On a 48 heures encore difficiles à passer”

Le Nord-Pas-de-Calais n’en a pas fini avec les intempéries. Des averses orageuses sont attendues sur la moitié nord, annonce Météo-France. Les pluies deviendront progressivement “plus fortes et plus fréquentes en journée” sur le Pas-de-Calais, avec parfois des orages et de fortes rafales de vents. Ce mercredi à 6h, Météo-France a relevé 7 à 15 mm supplémentaires de pluie apportés par les averses de la nuit.

Le directeur départemental du Sdis 62 confie “redouter tout particulièrement cette journée” de mercredi. “On a 48 heures encore difficile à passer”, regrette Philippe Rigaud. Ces précipitations vont maintenir les cours d’eau à un niveau élevé.

La décrue devrait commencer “dans le courant du week-end et la semaine prochaine”, complète sur franceinfo Alix Roumagnac, président de la société Predict, la filiale “risques” de Météo France. Selon le météorologue, le pic “a été atteint notamment sur le fleuve de l’Aa” ce mercredi matin. “Une petite dépression va toucher le Finistère et le Pas-de-Calais en fin de journée demain et dans la nuit de jeudi à vendredi” ajoute-t-il.

Quatorze sinistrés accueillis dans un centre de la Croix Rouge à Blendecques

La Croix Rouge a ouvert dans la nuit un centre d’accueil à Blendecques, près de Saint-Omer, pour accueillir des sinistrés. Elle y a accueilli 14 sinistrés, dont une famille de quatre personnes. Mais la Croix Rouge, qui s’était installée dans une salle proche de la mairie, a été contrainte elle-même de déménager son centre vers 7h30 ce mercredi matin en raison de la montée des eaux, elle risquait de se retrouver encerclée.

Pour Fabienne Berquier, la présidente de la Croix Rouge dans le Pas-de-Calais, “il faut qu’on sorte nos véhicules qu’on puisse continuer à évacuer des personnes“. Les équipes de la Protection civile du Pas-de-Calais ont elles aussi procédé cette nuit à trois mises en sécurité, des sinistrés transportés notamment vers des Ehpad pour être mis en sécurité.

D’importantes coupures d’électricité

Plus de 10.000 foyers ont été privés d’électricité dans le Nord et le Pas-de-Calais, a indiqué Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution, à la mi-journée. 500 personnes étaient encore concernées dans le Pas-de-Calais, a fait savoir la préfecture à 20h.

189 communes et 1 299 habitations étaient impactées mercredi soir par la montée des eaux dans les bassins de l’Aa, La Liane, la Hem, la Canche, la Lys-Plaine, la Lys-Amont et la Lawe-Clarence, selon la préfecture. Le bassin de l’Aa “est maintenu en vigilance rouge”. Les autres “demeurent en vigilance orange”.

2.100 habitants privés d’eau potable

Autre conséquence de ces inondations: 2100 habitants sont touchés par des restrictions des usages de l’eau sur les communes de Rebreuve-Ranchicourt, Hermin, Caucourt et Gauchin-Legal, près de Bruay-la-Buissière. Des distributions d’eau en bouteille sont effectuées depuis mardi soir.

De très nombreux axes coupés à la circulation

C’est principalement le réseau secondaire qui est concerné par des coupures de circulationLe département du Pas-de-Calais recensait mercredi à la mi-journée 74 routes coupées et 109 communes impactées, dans l’Artois, l’Audomarois, le Montreuillois, le Ternois, le Boulonnais et le Calaisis.

La nationale 42 entre Boulogne-sur-Mer et Saint-Omer est également impactée: au niveau de la commune de Le Wast, la voie lente est neutralisée dans les deux sens de circulation et les bretelles d’entrée et de sortie de l’échangeur de Le Wast sont fermées.

De nombreux autres axes sont coupés :

  • D126, coupée à Neuville-sous-Montreuil.
  • D138 coupée sur le secteur Ecuires – Montreuil
  • D349 coupée sur le secteur Montreuil – Neuville-sous-Montreuil
  • D157 coupée sur le secteur Coyecques – Delettes
  • D341 coupée sur le secteur Thérouanne – Ouve-Wirquin
  • D901 coupée sur le secteur Saint-Léonard – Boulogne-sur-Mer et le secteur Attin – Neuville-sous-Montreuil
  • D942G coupée sur les secteurs de Blendecques et de Arques
  • D943 coupée sur le secteur de Aire sur la Lys
  • ****D928 coupée sur les secteurs Fruges – Coupelle-Vieille

Il faut éviter absolument ces secteurs, sous peine d’être bloqué.

Les renforts arrivent progressivement

Quatre pompes de la sécurité civile, deux de grande capacité (5.400 m3/h) et deux de moyenne capacité (850m3/h) doivent être installées sur le secteur de Mardyck dans la matinée de jeudi, selon la préfecture. D’autres moyens de pompage européens, activés dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union, sont en cours d’acheminement en provenance de la République Tchèque, de la Slovaquie et des Pays-Bas pour être opérationnels vendredi.

Le gouvernement a annoncé mardi un renforcement du dispositif de secours, avec la mobilisation de 120 nouveaux sapeurs-pompiers et militaires de la sécurité civile. Ces renforts “arrivent de manière progressive” sur le terrain, explique Philippe Rigaud. Le directeur départemental des sapeurs-pompiers du Pas-de-Calais salue notamment la mobilisation “des personnels de la sécurité civile” ainsi que celle des sapeurs-pompiers des autres départements des Hauts-de-France attendus “dans la journée”.



Source link

Leave a Comment