Mon reportage marquant de 2023: Natasha St-Pier en concert à l’église de Steenwerck


Cette semaine, chaque correspondant de l’édition d’Hazebrouck de « La Voix du Nord » revient sur le reportage qui l’a le plus marqué en 2023. Aujourd’hui, on revient sur la venue de Natasha St-Pier le 29 septembre à l’église de Steenwerck.

C’est le type de reportage que l’on n’oublie pas lorsqu’on est correspondant local de presse. À l’occasion du 150ème anniversaire de sainte Thérèse de Lisieux et du centenaire de sa béatification, Natasha St-Pier a donné une série de concerts piano-voix dans lesquels elle reprenait les poèmes écrits par la religieuse.

À l’église de Steenwerck, près de 500 personnes ont assisté à l’événement le 29 septembre. Certains spectateurs étaient arrivés deux heures avant l’ouverture des portes. Une chance donc pour moi d’être arrivé très tôt, espérant les interviewer sur les raisons de leur venue. Et c’était varié ! Beaucoup connaissaient et aimaient la chanteuse. Ils ont saisi l’occasion de venir la voir dans la région. Mais on retrouvait aussi un public qui venait par conviction religieuse pour sainte Thérèse. J’ai même rencontré des personnes qui venaient d’abord pour découvrir l’église restaurée, et bien sûr profiter du concert.

Des spectateurs « figés par le spectacle »

J’avais titré mon article : « Un grand moment de simplicité et d’humanité ». La simplicité, c’était celle de Natasha St-Pier, qui a pris le temps d’expliquer en quelques mots chaque chanson. L’humanité, c’était également celle des spectateurs. Je les ai sentis conquis et captivés.

À LIRE AUSSI | Steenwerck : un grand moment d’humanité au concert de Natasha St-Pier

À la fin du concert, l’enthousiasme était communicatif. beaucoup avaient du mal à quitter leurs chaises, comme figées par le spectacle. À la sortie, on évoquait la profondeur des textes de sainte Thérèse, la simplicité et la proximité de la chanteuse et l’acoustique remarquable de l’église.

Lire autant de bonheur sur les visages m’a donné un élan de confiance et d’espoir que j’ai partagé avec le plus grand délice dans l’article qui a suivi.





Source link

Leave a Comment