La Corée du Sud veut renforcer son alliance avec les Etats-Unis pour dissuader la Corée du Nord


SEOUL, 02 jan. (Yonhap) — La Corée du Sud prévoit de renforcer son alliance avec les Etats-Unis dans le but de construire un système de dissuasion plus efficace contre les éventuelles provocations militaires de la Corée du Nord, a déclaré ce mardi le ministre de l’Unification Kim Yung-ho.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a menacé de «supprimer tout le territoire» de la Corée du Sud en cas d’urgence lors d’une réunion de fin de l’année.

«Le gouvernement élaborera un système de dissuasion “plus conséquent et renforcé” en consolidant l’alliance Séoul-Washington afin de faire face aux éventuelles provocations militaires de Pyongyang», a déclaré le ministre, qui a ajouté que la Corée du Nord devra renoncer à ses armes nucléaires si elle se heurtait au puissant «mur du régime de dissuasion» de Séoul-Washington.

Le président Yoon Suk Yeol a déclaré, dans un message du Nouvel An publié lundi, que la Corée du Sud et les Etats-Unis achèveraient de renforcer le régime de «dissuasion élargie» au cours du premier semestre 2024 contre la Corée du Nord.

Lors d’une réunion plénière du parti la semaine dernière, le dirigeant nord-coréen a défini les liens intercoréens comme des relations «entre deux Etats hostiles l’un à l’autre» et a promis de renforcer «massivement» l’état de préparation à la guerre contre les Etats-Unis.

La Corée du Nord devrait se livrer à toutes sortes d’actes de provocation dans le but de respecter l’ordre de son dirigeant de soumettre le territoire sud-coréen, a déclaré le ministère de l’Unification.

Lors de la réunion du parti, Kim a condamné la Corée du Sud pour avoir cherché à détruire le régime nord-coréen, affirmant qu’il n’y avait aucune différence dans la politique de Séoul à l’égard de la Corée du Nord, qu’il s’agisse de gouvernements conservateurs ou libéraux.

«La Corée du Nord a apparemment l’intention de semer la confusion dans l’esprit des Sud-Coréens quant à leur perception de la politique du gouvernement à l’égard de la Corée du Nord», a déclaré à la presse un fonctionnaire du ministère sous couvert d’anonymat.

Le ministre de l'Unification Kim Yung-ho le 12 décembre 2023.

Le ministre de l’Unification Kim Yung-ho le 12 décembre 2023.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)



Source link

Leave a Comment