Pourquoi Cyril Hanouna craint tant le «Complément d’enquête» qui sera diffusé ce jeudi à 23 h?




Ce numéro en préparation depuis quasiment un an, intitulé « Cyril Hanouna : le nouveau parrain du PAF » sera diffusé ce jeudi 30 novembre, à 23 heures, sur France 2.

La date de diffusion du très attendu « Complément d’enquête » consacré l’animateur Cyril Hanouna vient enfin d’être dévoilée : ce numéro en préparation depuis quasiment un an, intitulé « Cyril Hanouna : le nouveau parrain du PAF » sera diffusé ce jeudi 30 novembre, à 23 heures, sur France 2. « C‘est l’enquête la plus compliquée de toute ma carrière », a confié à Télérama la journaliste Virginie Vilar qui a « hâte que l’enquête soit diffusée pour pouvoir passer à autre chose ».

« Peur de représailles »

L’annonce de la date de diffusion de ce numéto de « Complément d’enquête », qui a été faite lundi 27 novembre, intervient aussi tard en raison de fortes pressions qui auraient été exercées par l’animateur. Si au début de l’enquête Cyril Hanouna était « ravi », il a vite déchanté. « Vous allez voir, ils vont le faire et ce sera la fin de Complément d’enquête derrière », a menacé l’animateur « le plus puissant du PAF ».

Télérama a lui-même mené une enquête sur l’animateur, pour laquelle « la majorité des 64 personnes interrogées » ont, « par peur de représailles, exigé l’anonymat ». L’hebdomadaire pointe une forme d’omerta au sein des médias de l’empire Bolloré sur les « infos négatives » concernant Cyril Hanouna, comme ses sanctions ou condamnations.

« Capable de distribuer les coups de pression et les menaces »

« Coup de pression, bidonnage, réseautage », le « Complément d’enquête » présenté par Tristan Waleckx, promet des révélations sur l’animateur malgré les efforts déployés par ce dernier pour « contrôler » les informations. En effet, la plupart de ses chroniqueurs n’ont pas pu parler à Virginie Vilar, à l’exception de son amie Valérie Bénaïm, précise Le Parisien.

« Complément d’enquête » affirme que, « dans le petit monde de la télévision, beaucoup hésitent à se confier sur le nouveau ‘parrain’ du PAF (paysage audiovisuel français), capable de faire et défaire des carrières, ou de distribuer les coups de pression et les menaces ».

Une fois le teaser de « Complément d’enquête » dévoilé lundi sur les réseaux sociaux, Cyril Hanouna a essayé de « donner le change ». « J’espère juste qu’on va finir devant TF1 au niveau des audiences, pour moi c’est mon émission. Là je suis très content, je n’ai vu que des photos de gens (Bolloré notamment) que j’aimais bien, pour l’instant, j’adore, j’adhère, j’espère juste qu’il n’y aura pas le témoignage de ma mère », a ironisé l’animateur sur le plateau de « Touche pas à mon Poste », diffusé sur C8.

Fortune estimée à 85 millions d’euros

« Avec le soutien du propriétaire, le milliardaire Vincent Bolloré », aux opinions réputées ultra-conservatrices, Cyril Hanouna « a fait de C8 sa maison », peut-on lire dans le communiqué de France Télévisions. Et France Télévisions de demander: « Qui est vraiment ce nouveau souverain cathodique » à la fortune « estimée à 85 millions d’euros », « un chiffre pas correct », a aussitôt affirmé Cyril Hanouna. « Sinon le reste on n’est pas mal », a-t-il commenté.

Invité de Jean-Marc Morandini sur « le Morandini Live » du 11 septembre, il avait déclaré préparer une enquête sur « Complément d’enquête ». « Je vais vous donner un scoop aujourd’hui. Je prépare, avec Jacques Cardoze, Enquête de complément que l’on va diffuser sur C8 en prime-time. On va aller très vite. » Dans cette optique, Cyril Hanouna a même embauché cet été Jacques Cardoze, ancien présentateur de « Complément d’enquête ».




Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Cyril Hanouna
France 2













Voir plus d’articles





Source link

Leave a Comment