Le brunch du jour de l’An : la bonne idée d’un hôtel de Saint-Jean-de-Luz


On a déjà pris notre petit déjeuner à l’appartement, mais finalement le brunch nous a ouvert l’appétit, donc on a remis ça”, sourit Jean-Paul, qui a passé le réveillon du Nouvel An sur la côte basque. Pour se remettre d’une soirée un peu arrosée avec sa femme et un couple d’amis, ils ont choisi de bruncher, à l’hôtel Madison, à Saint-Jean-de-Luz, ce 1er janvier 2024.

Logo France Bleu

L’établissement a lancé cette nouvelle formule à 35€ cette année, en voyant l’affluence qu’ils avaient eu pour le 1er janvier : “Je pense qu’on répond vraiment à un besoin des gens qui veulent aussi se retrouver le 1er janvier“, détaille Sébastien Haramendy, directeur du Madison. “Les gens ne sortent plus aussi tard qu’avant, notamment ceux d’un certain âge.

“Obligés de refuser pas mal de gens”

Une idée qui a fonctionné, puisque les deux services, de 11h et 13h, étaient complets. “On a été obligés de refuser pas mal de gens, malgré les deux services de 30 personnes”, poursuit le patron.

Pour le brunch, plusieurs types de charcuterie, parfois issues d'entreprises locales, sont proposées par l'hôtel Madison.
Pour le brunch, plusieurs types de charcuterie, parfois issues d’entreprises locales, sont proposées par l’hôtel Madison. © Radio France
Juliette Bourgault

Sur le buffet, toutes sortes de plats sont présentés. De la charcuterie, du fromage, des crêpes, des viennoiseries, des crustacés, etc. C’est le principe, selon Jean-Paul, qui a un faible pour le plateau de fromage : “Il faut bien gérer le sucré et le salé.”

La formule brunch coûte 35€, en service à volonté, hors boissons chaudes.
La formule brunch coûte 35€, en service à volonté, hors boissons chaudes. © Radio France
Juliette Bourgault

Satisfait de l’affluence de ce 1er janvier, Sébastien Haramendy pense proposer à nouveau la formule brunch l’an prochain, “et pourquoi pas organiser un troisième service“.



Source link

Leave a Comment