“Là, j’ai été nul” : Vincent Cassel n’a qu’un seul regret dans sa carrière – Actus Ciné


Vincent Cassel n’a aucun regret dans sa carrière, assumant tous ses choix, bons comme mauvais. Ou plutôt un seul en fait, comme il s’en est expliqué dans l’émission “Beau geste” de Pierre Lescure.

En (déjà…) plus de trente ans de carrière, Vincent Cassel s’est plus que largement révélé être très éclectique dans ses choix artistiques, pas toujours heureux, mais toujours à l’aise dans les changements.

De Mesrine dans le diptyque de Jean-François Richet au méchant frenchy de la série Westworld, en passant par les trois mousquetaires, Black Swan, Sur mes lèvres de Jacques Audiard, Mon roi chez Maïwenn ou une incursion chez Xavier Dolan dans Juste la fin du monde. Bref, un spectre (extra) large.

Et le comédien n’a pas beaucoup de regrets dans sa carrière. En fait, il n’en a qu’un seul, comme il l’a expliqué à Pierre Lescure dans son émission Beau geste, consacrée au cinéma et diffusée sur France 2.

Lequel en l’occurrence ? Celui de ne pas avoir joué dans le film Les Misérables de Ladj Ly, sorti en 2019, qui repartira, entre autre, auréolé de 4 César en 2020 dont celui du Meilleur film français de l’année.

“Je n’ai qu’un regret, un seul, et pourtant c’était un petit rôle. Ladj Ly m’avait appelé pour faire un rôle dedans, et c’était à un moment un peu compliqué du reste de ma vie. Et donc j’étais en train de jongler… J’ai dit : “Ecoute, je ne pourrai pas, je ne peux pas me bloquer…”

Et lorsque j’ai vu le film… En fait même pas. Quand j’ai vu la bande-annonce, je me suis dit : “Pauvre con !” Je l’ai alors appelé, et je lui ai dit : “Ladj, je n’ai jamais eu de regret, mais là, j’ai été nul”.

Côté actualité, on rappelle que l’acteur est à l’affiche des Trois mousquetaires : Milady, en salle le 13 décembre prochain.



Source link

Leave a Comment